Choisissez votre camp et préparez vous à combattre.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Okita Souji


Okita Souji

Messages : 12

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] Vide
MessageSujet: Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ]   Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] I_icon_minitimeMar 28 Fév - 9:56

Entraînement, entraînement, repos et entraînement... tous cela était fini depuis un petit moment désormais. En effet, mon entraînement au Mont Myoboku était fini, mais je n'étais pas encore prêt pour rentré au village, il fallait que je me détende une dernière fois, en profitant d'un village, où l'atmosphère est plaisante. Etant un ninja haut gradé, un détours pareil ne devait pas être long, car en effet je ne doutais pas que du travail m'attendait à mon retour, par ailleurs, étant un membre de l'unité spécial de Kumo, pénétré dans des terres inconnus était mal vue par ceux qui les possédaient. Mon masque, enfouie dans mon fourre-tout, je marchais le long de la rive espérant atteindre les portes du village de Kiri dans peu de temps. Maître Fukasaku, un grand ermite du Mont Myoboku, avait pris la gentillesse de me déposé dans le pays de l'eau, afin que je n'endures pas une rude et longue traversé en bateau... il ne manquerait plus que ça. Je sentais que j'aller me faire tiré les oreilles à mon retour, notamment par notre cher Raikage, mais aussi par les membres de son conseil qui ne plaisantaient pas avec le travail, ma tâche ne me laisser pas une minute à moi. Mais fourbe que je suis, j'avais donc pris des congés gratuit, en guise de récompense de mon dur travaille, car après tout, maîtrisé au stade d'une forme presque parfaite le mode ermite, n'était pas du luxe, en effet, je dû travailler durant une dizaine d'années pour accomplir cette tâche, afin de rajouté un petit plus dans la réputation de notre village. L'un des mes amis, Ichigo, avec qui j'avais mener une mission pour le village avant de continué mon entraînement, était l'un des fiers représentant de Kumo, sans aucun doute. En effet, celui-ci semblait maîtrisé le Jinton, si mes souvenirs ne me trompaient pas, et ils étaient durant un moment, partie lui aussi s'entraîner dans un endroit inconnu encore, mais je n'avais pas plus de détails, il est vrai que je n'étais pas très bien informé.

Mes yeux, fixaient l'horizon, où une silhouette à la minute actuelle, toujours un peu flou, se dressait petit à petit. Pas à pas, je pouvais sentir que je me rapprochais des portes du village convoité, qui me laissait atrocement me languir, j'avais grandement envie de tapé un sprint afin d'arrivée beaucoup plus vite aux sources chaudes de ce village, que je voulais tellement essayé. Mais la patience est une vertu inestimable, étant quelqu'un de -presque- sérieux, je ne pouvais me permettre de faire le pitre, même si personne n'était dans les environs. Me faire remarqué n'était pas la chose à faire, au contraire, passé inaperçu dans le village pouvait me permettre de me détendre tranquillement, sans que la garde de Kiri ne vienne m'embêter et m'emprisonner, d'ailleurs, il ne manquerait plus que cela. J'imagine déjà la tête du papy Yotsuki, enfin Maître Raikage, si celà arrivée, j'aurai dans ce cas-là, le droit à un Raiga bombe sans aucun doute et donc à une mort certaine. Mais nous éloignons pas du sujet, ma route était achevée et je pouvais enfin me tenir devant les portes. Enfin... des portes... cela ressemblait plus à un tunnel qu'à des portes ! Mais j'étais assez curieux de voir ce qui allait se passait, si jamais je franchissais ce passage, qui allait se tenir derrière pour m'accueillir ? Les gardes, sans doute ? Ou alors une autre personne ? Je ne pouvais savoir qu'en essayant.

Un pas après l'autre, je m'enfonçais dans le tunnel, le regard vide, le visage sombre, comme-ci j'étais une personne pas très net ! Mais enfaite, c'était l'expression de mon in-patience. J'étais déjà prêt à siroté mon petit Saké dans les bains mixtes afin de pouvoir avoir un peu la compagnie de la gente féminine, c'était ce dont je recherchés vraiment. Discuté de mes périples avec une jeune femme qui n'avait que peu d’intérêt pour son village et ainsi peut-être, la ramené à Kumo et me marié avec elle. Tel était mon second rêve, car oui, n'oublions pas le premier : Devenir le Sannin le plus respecté du village, c'était ça dont je rêvais vraiment, et d'ailleurs, c'était pour cela que je m'entraînais si durement. M'enfin, bref. J'avais franchi ce tunnel presque infini et je pouvais déjà voir une personne, me fixant du regard. N'aimant pas la façon dont me dévisagé la silhouette, je ne pu me retenir à faire des siennes.


~ Qui êtes-vous... ?!
Revenir en haut Aller en bas
Mei Terumi


Mei Terumi

Messages : 136

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] Vide
MessageSujet: Re: Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ]   Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] I_icon_minitimeVen 2 Mar - 19:56


Spoiler:
 

Comme à son habitude, lors du peu de temps libre qu'elle possédait, la Mizukage s'attardait, flânait, se promenait dans les rues qui bordaient la forêt, les montagnes et les lacs ; la nature de Kiri. Elle s'était assise sur un banc en hauteur, celui-ci donnait vue sur la ville et l'océan, une envie de s'amuser la traversa. La haute dirigeante avait une folle envie d'abuser des capacités que lui procurait son statut d'ombre du village caché de la brume. Elle se mit dans une position rappelant celles des prophètes et, tout en composant quelques sceaux mystérieux, leva les bras, paumes dirigées vers le ciel, et répandit un brouillard digne de la réputation de cette région. Parfois elle se considérait l'égale d'une de ses héroïnes de bande-dessinée qu'elle lisait étant enfant.


Spoiler:
 

La musique résonnait dans son esprit, cette espèce de cité, dont les toits devenaient des sommets perçant cette purée de pois, emplissait la jeune femme qu'elle était dans un vague à l'ame. Il n'y avait qu'ici qu'elle se sentait chez elle, sa seule vérité, son pays ; son désir, sa prospérité ; son rapport à l'art, l'éternité. Des plaisirs vains qui pouvaient s'éteindre comme la bougie arrivant à la fin de la mèche ou encore, le tabac, cette saveur qui venait envelopper le corps et l'esprit dans une extase de quelques secondes, un souffle de fumée réchauffant le corps l'hiver, apportant une fraicheur d'esprit l'été. Cette scène, gravée dans le tableau qui se dressait peu à peu devant celles et ceux qui pouvaient la contempler, inspirait aussi bien un profond retour aux sources qu'une folle envie de tempêtes et d'océans. Elle entendit un bruit, une personne qui s'approchait, elle vit non loin de cette esplanade une sorte de tunnel en escalier qui reliait les frontières montagneuses à l'étendue que représentait Kiri face aux voyageurs émerveilles par ce nouveau type de paysages. Elle s'était mise devant cette sortie, des pas résonnaient, une voix s'éleva.

- Qui êtes-vous... ?!

Quel toupet de demander cela à la Mizukage en personne, cela devait être un étranger, peut être hostile? Elle était sur ses gardes, la brume et la lumière formait une ombre relativement impressionnante à voir, quand l'homme sortit de la bouche d'ombre, la silhouette féminine disparut, emportée par le vent et la brume. Elle réapparut dans son dos, un kunai sur la gorge de son nouvel interlocuteur.

- La véritable question est: Qui es-tu? Personnellement je sais qui je suis.

_________________
Tais-toi Invité, sinon je te tue.

Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] 505453meimin
Revenir en haut Aller en bas
Mezame Kujo


Mezame Kujo

Messages : 87

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] Vide
MessageSujet: Re: Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ]   Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] I_icon_minitimeSam 3 Mar - 18:08

Présenter des excuses a la Mizukage pour le comportement ridicule dont Kujo Mezame avait fait preuve lors de sa mission précédente. Il n’y avait pas a dire, mais la première concernée trouvait qu’on la prenait un peu trop pour le dindon de la farce ces dernier temps.la seule raison pour laquelle elle coopérait était la punition atroce et barbare que le haut conseil de Suna avait jugé bon de faire miroiter au dessus de sa tête , une sanction a la mesure de son insubordination: la mise a pied et l’affectation a l’académie en temps que professeur. Kujo Mezame n’était pas une femme stupide. Il n’y avait qu’a voir comment elle gérait sa vie. Elle bossait pour le Kage en personne et gagnait deux fois plus que n’importe quel autre ninja du village tout en fournissant deux fois moins de travail. Il eu vraiment fallut être bête pour songer qu’elle prendrais le risque de perdre sa place.

Elle souffla un peu de fumée en regardant les portes du village de l’eau et écrasa sa cigarette a regrets. Au font elle se demandait ce qu’elle avait bien pus faire de mal, s’était l’autre crétin de Kiri qui avait bien faillis avoir sa peau. Elle avait été sauvée par l’intervention fortuite du rouquin de Kumo. Et puis franchement toutes ces conneries faisaient pleinement partie de la vie de shinobi il n’y avait qu’une plante et quatre village embusqué: pouvait-on vraiment la blâmer pour avoir manqué de diplomatie ? Elle avait accomplis sa mission et n’avait a ce qu’elle savait tué personne. Elle s’annonça comme étant Kujo Mezame « Celle-de-Suna-dont-on-semblais-se-moquer-et-qui-avait-a-s’entretenir-avec-la-Mizukage ». Le gardien hocha la tête reconnaissant que oui, elle avait été annoncée. Il la laissa entrer.

Elle fit quelques pas peu assurés a l’intérieur du village. Craintive ? Que dalle. Emmerdée, oui. Emmerdée par ce qu’elle ne savait pas franchement comment elle était sensée présenter ses excuses du saint enfer a cette femme dont-si importante soit elle- elle n’avait rien a fiche. Néamoins Kujo restait persuadée que s’annoncer de la sorte ne pouvait pas être avantageux pour elle et ses affaires. Une invective vigoureuse sortis de ses lèvres alors qu’elle abattait la tranche de sont point fermé sur le mur d’une habitation. Et puis il y avait cette chaleur humide qui rendait ses vêtements collants, cette chaleur lourde et tellement différente de la sècheresse qui entourait Suna, une touffeur insupportable pour la fille du désert.

D’ailleurs cet air humide eut raison de ma colère qu’elle ressentait. La laissant juste las et fatiguée. Un panneau annonçant « Onsen » attira son attention et un sourire illumina son visage. Le conseil ne pourrait s’en prendre qu’à lui-même si elle en profitait pour prendre du bon temps. Tant qu’elle rencontrait, un jour, la Mizukage elle pouvait bien faire ce que bon lui semblait et flâner dans les village de Kiri dans un but purement personnel, se détendre et se foutre royalement de ses chefs. Le pied. Pas de responsabilité, pas de loi, que dalle. Juste elle et les bains publique. Elle se releva et d’un pas assuré se dirigea vers le lieu de tout ses rêves. Un long moment de quiétude durement mérité selon ses dires bien que d’après d’autre elle ne fut rien d’autre qu’une fainéante qui avait jouer de charme pour gravir les échelons.

Elle ne perdait pas de temps a démentir ses rumeurs toutes plus loufoques les unes que les autres et reconnaissait fort volontiers que son emplois du temps n’était pas des plus chargés. Elle riait même des efforts des autres lorsqu’en bon chien de garde elle assistait depuis son coin aux entrevues du Kazekage et de ses ninja. Vraiment pour la jeune Mezame la vie était belle. Même si elle reconnaissait fort a regret que la trentaine la guettait dans une célibat alarmant pour une femme dotée d’aussi bon arguments que les siens. Elle finirait peu être bien seule comme l’avaient démontré les pronostiques d’une de ses amies. Ne pas être mariée a son âge relevait selon elle d’une preuve accablante du maque d’attention de Mezame pour ceux qui l’entouraient. Elle n’avait finalement pas tord.

Le gouffre dépressif de la brune fini de l’accabler de fatigue et elle s’engagea dans un tunel, celui qui la mènerait aux portes par lesquelles elle était entrée, bien décidée a demander aux gardes par quel chemin elle arriverait au manoir du Kage. plus vite ses excuses seraient présentées plus vite elle pourrait se détendre dans un bain frais.

S’est avec une stupeur mitigée que la jeune Anbu assista a une scène des plus banales dans leur monde le coup classique: un imprudent s’aventure dans un village et se fait choppé par les autorités supérieures. D’un geste lent elle attacha ses cheveux en une queue de cheval haute pour découvrir sa nuque . L’air d’ici l’étouffait. Elle alluma une autre clope et aussitôt une agréable senteur cannelle se répandis dans l’air.
-Et bien, et bien…que de violence… sa voix mielleuse enrobant ses mots prononcé avec un ennuis rare et indécent. Elle soupira bruyamment.
- Dites, y’aurai moyen de trouver la Mizukage dans l’coin ?
Revenir en haut Aller en bas
Okita Souji


Okita Souji

Messages : 12

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] Vide
MessageSujet: Re: Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ]   Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] I_icon_minitimeLun 5 Mar - 20:03

Sorry' petit soucis IRL, je répond d'ici Demain. Je vous enverrai un MP quand j'aurai fini Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] Vide
MessageSujet: Re: Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ]   Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Passage à Kiri. [PV : Mei & Kujo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijûu no Sekkai :: Les 5 Grandes Nations :: Mizu no Kuni ~ Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Portes de Kiri-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser