Choisissez votre camp et préparez vous à combattre.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -26%
25% d’économie sur la Maxi Plancha ...
Voir le deal
53.99 €

Partagez | 
 

 1er Sommet des Kages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanzo Ryozuke


Hanzo Ryozuke

Messages : 561
Localisation : Suna

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeLun 6 Fév - 16:52

Hanzo était parti plusieurs jours auparavant pour se rendre au sommet des kages auquel il avait été convier à participer.Il n'avait pas souhaité emmener de garde personnelle pour le voyage et pour cette rencontre diplomatique entre dirigeants des grand pays du monde shinobis.

Il avait passé la frontière de plusieurs pays déjà,traversé divers milieux naturels tous différent les uns des autres avant de passer enfin la frontière du Pays du Fer.Il n'était jamais venu auparavant et à sa grande stupéfaction,il vit que ce pays était recouvert par la neige,c'était une grande première pour lui qui n'était pas habitué à en voir,avec la chaleur ardente du pays du sable il ne pouvait pas en tomber ou du moins s'il en tombait il y aurait de quoi s'inquiéter.
Il avait encore un peu de chemin à faire avant de trouver le lieu où se déroulerait ce sommet.

La route avait été longue mais il était parvenu à trouver le lieu de réunion,ce lieu était gardé par de lourdes portes blindés où plusieurs gardes avaient pris leur position.ces hommes étaient munis de lourdes armures qui recouvraient la totalité de leur corps et de deux katanas attachés à leur ceinture.Il se présenta à eux en déclinant son identité:


Konnichi wa,
Je suis Hanzo Ryozuke,Rokudaime Kazekage du village caché de Suna


A la vu des vêtements qu'il portait ainsi qu'à son chapeau qui était accroché autour de son coup,les hommes se poussèrent et le laissèrent entrer.Un des hommes l'emmena dans la pièce où les dirigeants des cinq grandes nations se réunirait pour parler de l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Saeda Madalen


Saeda Madalen

Messages : 561
Age : 28
Localisation : Derrière toi ;)

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeVen 10 Fév - 14:16

- Mais non ! Je ne veux pas !

??? : Raikage-sama...


- J'ai dit non !


Tels étaient les mots, qui retentissaient dans le Manoir du Raikage, à Kumo. Enfin, qui avaient retenti, il y a trois jours. Aussi capricieuse que délicieuse, la Godaime Raikage s'obstinait à ne pas porter la tenue de fonction, de Kage. Déjà qu'elle n'aimait pas qu'on lui dise ce qu'elle avait à faire, là il fallait dire qu'avec le sommet qui approchait; tout était stricte et plein de règles... Même trop de règles, pour elle. Il était hors de question qu'elle se laisse marcher sur les pieds : Kumogakure, son village, était une des principales puissances, sur tout les plans, dans le monde des shinobis; sa Raikage ne comptait pas laisser les autres prendre des décisions à sa place.

Oui, cela avait toujours été ainsi à Kumo : les différents chefs, qui s'étaient succédé les uns aux autres, s'étaient rarement laisser faire par les autres Kages. Bien qu'elle était la première et unique femme à ce jour, à avoir exercé cette fonction, la Raikage actuelle de Kumogakure no Satô avait très largement hérité de la force caractérielle de ses prédécesseurs. Oui, une vraie force d'esprit ! Une des qualités qui avaient permis à la jeune femme d'occuper ce grade, tant convoité par d'autres shinobis de Kumo, eux aussi valeureux.

Après cette altercation habituelle et matinale, la Raikage, accompagnée de deux gardes du corps Shii - un spécialiste des soins et de la détection -, et de Darui - un des rares maîtres du Ranton dans le monde ninja -; partait vers Tetsu no Kuni, le Pays du Feu, lieu où se déroulait le sommet des Kages.

Elle savait qu'elle allait être la plus jeune des Kages - tout les sages du village le lui avaient bien répété -. Mais, même âgée de la simple vingtaine d'années, cela ne l’impressionnait guère : elle avait confiance en ces moyens et en ces idées. Elle ferait tout pour que Kumogakure soit un des avis "directeurs" de la réunion. Elle savait ce dont son village avait besoin, elle savait ce qu'elle devait faire, et ce qu'elle sera prête à faire, pour arriver à ses fins.

Le voyage devait être long; au moins trois longues journées. Certes, le retard ne serait pas toléré; mais la jeune femme ne s'en souciait pas. Ils n'oseraient pas commencer sans que tout le monde soit présent : tous, et elle le savait, voulait éviter la guerre, la souffrance, la peine, et la mort...

C'est pourquoi la réunion allait être très tendue; ne serais-ce que sur le plan politique : il était très rare que les cinq grands villages cachés de shinobis aient réussi à se mettre d'accord. L’Histoire l'a bien confirmée : il n'y aurait pas eu trois Grandes Guerres Ninjas, si les Kages de ces époques avaient réussi à s'entendre tous ensemble.

Le premier jour de voyage avait été relativement calme : peu d'éléments étaient venus perturber le voyage de la Raikage. Certes, ses deux escortes avaient du réprimander deux ou trois gamins, qui jouaient comme des petits fous. Bien qu'elle ne portait pas sa tenue, les personnes, qui la croisaient, avaient compris que cette gamine n'était pas n'importe qui. Ne serais-ce que grâce à ses deux gardes, on voyait tout de suite qu'ils s'agissaient de deux shinobis, eux. Et, une personne protéger, par deux ninjas, de la sorte, à savoir fermement et hostilement, ne pouvait qu'être importante. Des gens, surtout les marchands ambulants, semblaient la reconnaître. Mais elle, elle n'y faisait pas attention, se contentant de sourire aux gens qu'elle croisait.

Après une première nuit assez froide, le deuxième jour de voyage se leva. Là, il fut un peu différent du précédent. Une bande de bandits avaient eu la malchance d'essayer de les dépouiller : détectés par les talents de Shii, Darui ne mit que quelques secondes pour les neutraliser, et les livrer aux autorités locales. Pendant ce temps, Shii et sa Raikage attendaient : ils ne pouvaient avancer sans Darui, car il était l'élément combattant du duo de l'escorte; Shii n'ayant pas de talents particuliers en combat. Et bien sur, la jeune femme, à la chevelure blonde, avait du promettre de ne pas utiliser ses propres capacités : il fallait qu'elle se ménage, juste au cas où... Une fois le ninja, à la peau noire, de retour, les trois personnes reprirent leur route.

Après une nuit dans une auberge, ce fut le troisième, et dernier jour de voyage, qui commença. Là, tout était assez méconnu pour la jeune Raikage : ils venaient d'entrer dans le Pays du Fer, et le froid et la neige, qui y régnaient, n'étaient pas le climat habituel du village de Kaminari no Kuni, sauf pendant l'hiver. Heureusement, que les capacités sensorielles de Shii s’avéraient utiles, malgré ce froid : les trois ninjas de Kumogakure no Satô, purent très rapidement découvrir le lieu où aller se dérouler le sommet des cinq grands Kages. L'endroit ressemblait à une immense bâtisse de forme pyramidale et, surtout, recouverte sous la neige.

Dès qu'ils approchèrent, ils furent accostés par d'autres personnes, dans des combinaisons : les samouraïs du Pays du Fer. Voilà, un style de combat que la Raikage n'avait pas eu l'habitude de voir : Okita, un de ses ANBU, avait aussi des talents à l'épée, mais il n'utilisait pas que cela, bien au contraire. Les guerriers du Fer semblaient hésiter en voyant les trois personnes : n'étant pas dans sa tenue officielle, ils ignoraient si la jeune blonde était une Kage, ou non. Après les avoir fait entré dans le hall du bâtiment pyramidal, ils vérifièrent l'identité de la blonde, devant le regard choqué de Shii.

Oui, il s'agissait bien de Saeda Madalen, la cinquième Raikage du village de Kumo.

Après avoir reçu les excuses des samouraïs, la blonde et ses gardes furent escortés dans le grand bâtiment. Devant la salle de réunion, la jeune femme qui avait mené la Raikage et ses hommes ici, demanda à ses derniers de ne pas entrer. Darui et Shii n'écoutèrent pas la jeune assistance du Fer; leurs regards étaient tournés uniquement vers la Raikage. Saeda leur fit un sourire et un signe de tête amical, qui semblait leur dire : "Ne vous inquiétez pas; vous n'êtes pas loin, et je suis une grande fille". Cette phrase, ils ne pouvaient que la supposer; mais, Saeda l'a disait tellement souvent...

Avant qu'elle n'entre, Shii ouvrit son sac : il en sortit le chapeau officiel du Maître Raikage, obligatoire pour la réunion. La jeune Saeda lui lança un regard très noir : dissimulé cet objet, pour le lui donner au dernier moment, était comme un coup de poignard pour elle ! Shii monta très vite les escaliers, par peur, et Darui le suivant, tout intimidé, en assurant à Saeda que, en cas de besoin, ils étaient juste au-dessus d'elle.

Prenant son chapeau à la main, la jeune Madalen entra dans la salle de réunion. Seule, une autre personne était là : le Kazekage de Sunagakure no Satô. Lui, était en tenue officielle, alors que Saeda était en jupe et bustier (comme sur mon avatar). La blonde ne lui adressa pas un autre regard, et elle ne lui dit rien : elle n'était pas là pour faire du zèle. S'approchant dans la chaise qui lui était réservée, elle s'assit dessus, laissa tomber son chapeau devant elle, sur la table. Puis, elle fit légèrement penchée en arrière sa chaise, et Saeda mit et croisa ses pieds sur la table de réunion. Elle se moquait de ce que les autres pouvaient dire d'elle : elle allait faire comme elle le sentait elle; comme elle l'avait déjà dit...

En observant le plafond - sa tête étant elle aussi en arrière, du à sa position -, elle vit l'étage du dessus, où était les gardes. Shii et Darui lui firent un signe de la main. Elle leur retourna un sourire, avant de plonger dans ses pensées : qui serait le prochain à se montrer ? Cette réunion allait-elle être réellement utile ?

_________________
MA PRÉSENTATIONMES TECHNIQUES



1er Sommet des Kages 21113210



Revenir en haut Aller en bas
Mei Terumi


Mei Terumi

Messages : 136

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeSam 11 Fév - 13:17

Trois jours qu'elle marchait en compagnie de son garde du corps, des journées longues et fatigantes pour des nuits courtes sous le signe de la méfiance de ces pays inconnus. Fort heureusement pour elle, Mei avait une connaissance des territoires shinobi relativement poussée, Kiri étant un pays, ou plutôt, une île particulièrement isolée c'est à peine si les habitants savaient qu'au delà des mers il y avait d'autres terres. L'esprit des villageois de Kiri était aussi embrumé que la ville elle-même parfois, il fallait souvent passer par la force pour véhiculer des idées, ce que la Godaime n'appréciait pas, mais rien n'a y faire, elle devait mettre son ressenti de côté pour faire évoluer les mentalités.

Meyack son garde du corps était un homme peu ordinaire, comme toutes les chimères héréditaires nées sous la brume ensanglantée. Cet anbu, aux allures ordinaires, arborait un passé aussi tumultueux qu'intéressant, du moins c'est ce qu'elle supposait à son égard, un shinobi ayant vécu la fin du clan Yuki ne pouvait rester indifférent et insouciant. Le naufrage des héréditaires avait forgé un esprit d'entraide entre chaque victime de l'isolement de l'époque.

Ils arrivaient au pays du fer, un pays aussi gelé que celui de l'eau. Un bâtiment se dressait au milieu des plaines alentours, enfin une ombre géante qui ne ressemblait ni à des montagnes ni à des falaises, plutôt des vagues dont la course avait été arrêté par le froid. Mei comprit en s'approchant qu'il s'agissait des fameux "Trois Loups", les terres habitées du fer se trouvaient entre eux, hautement protégés par des samouraïs.

Ils arrivaient au bord d'un précipice, de l'autre côté se tenait une équipe en vadrouille, des hommes en armure lourde, armés jusqu'à peser le triple de leur poids. Ils remarquèrent l'escouade, ou plutôt les deux étrangers qu'étaient Meyack et Meï. Ils demandèrent au petit groupe de ne plus faire un pas et de s'identifier le plus rapidement possible, la Mizukage ne leur répondit pas, elle se contenta de montrer d'un bref signe de main la coiffe qu'elle avait sur la tête tout en y ajoutant un sourire des plus charmeurs. De la buée s'évaporait à travers l'armure des hommes devenus chauds comme des braises. Elle esquissa un faux rire gêné et passa devant eux suivie de son compagnon de sécurité.

Derrière le fossé qui les séparaient, une autre trouée se fit laissant apparait le village caché du fer, une pyramide surplombait l'ensemble, dégageant de la lumière et une chaleur visuelle réconfortante, Ils arrivaient au bout de leur périple qui les avait fait passer par les mers et îles périlleuses. Elle entra discrètement dans le bâtiment, cachant son visage derrière la coiffe, dans ces endroits les femmes aux allures aguicheuses étaient mal perçues, elle préférait rester effacée pour le moment. Un samouraï se tenait devant une porte dont les kanjis signifiaient "Conseil des Nations". Le pays du fer avait une situation bien particulière, malgré une neutralité démesurément affirmée, il possédait une puissance qui leur permettait de s'imposer comme état arbitre des cinq grandes nations. Un statut rare et interessant à étudier.

Elle ouvrit la porte et s'installa, deux dirigeants étaient présents, elle attendait le responsable du pays du fer pour entamer la discussion. Meyack avait disparu.

_________________
Tais-toi Invité, sinon je te tue.

1er Sommet des Kages 505453meimin
Revenir en haut Aller en bas
Meyack Yuki


Meyack Yuki

Messages : 31
Localisation : Là où le vent m'emporte.

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeSam 11 Fév - 14:26

Trois jours, trois jours à errer dans le froid et à ne s'arrêter que pour manger un morceau. Trois jours qui avait donné au ninja de Kiri l'impression que cela faisait une éternité qu'ils marchaient en direction du pays du fer. Ne connaissant pas la route pour se rendre au lieu de la réunion, Meyack avait préféré suivre les indications du Mizukage. Elle semblait savoir où elle allait et il n'y avait aucune raison de se convaincre du contraire. Finalement, au bout de ses trois jours, la cime des montagnes enneigées du pays du fer apparue, ne comprenant pas pourquoi ce pays s'appelait Pays du Fer, Meyack ne savait pas vraiment s'ils ne c'était pas trompé de route, mais rapidement cette pensée fut balayer comme un fétu de paille au vent. De nombreux hommes gardaient les frontières du pays, quoi de plus normal en ces temps de crises. Avançant prudemment, la Mizukage et Meyack s'enfoncèrent dans ce pays inconnu. Le lieu de la réunion se rapprochait et le jeune homme comprit qu'ils arrivaient enfin au bâtiment. « Les Trois Loups », ces montagnes gardant à l'abri le village du fer et le lieu du conseil convenait parfaitement. C'était à la fois somptueux, mais aussi effrayant, plus on regardait Les Trois Loups, plus on avait l'impression que ceux-ci allaient se jeter sur nous pour nous dévorer. Continuant leur marche jusqu'au bâtiment où devait se tenir la réunion, ils arrivèrent devant un immense précipice garder par des êtres humanoïdes, les Samuraï. C'était ce qui remplaçait les ninjas au pays du fer, ils étaient vêtus de lourdes armures les protégeant aisément des attaques physiques, leur panoplie d'arme s'arrêtait à deux épées qui servaient d'après les rumeurs entendues sur le chemin à concentrer le chakra et à la relâcher pour former des vagues d'énergies. D'ailleurs, ce fut une équipe de ces Samuraï qui arrêta la Mizukage et son escorte. Elle ne semblait pas être gênée par la façon dont ceux-ci s'adressaient à eux. Elle les regarda et usa de ses charmes afin de les décontenancer. Meyack du étouffer un rire, les hommes semblaient si facile à maîtriser. Il suffisait qu'une belle jeune femme leurs fit un sourire et hop ! Ils tombaient comme des mouches. La Mizukage avança et son compagnon de fortune la suivi.

"Vraiment lamentable, ces hommes se laissent facilement impressionner."

Une fois à l'intérieur du bâtiment, le temps se réchauffa et c'était assez agréable. La Mizukage s'avança vers une porte qui indiquait que le conseil de déroulait derrière. Elle passa un Samouraï et entra. Maintenant que Meyack était seul, son devoir était de vérifié avec célérité si les Samuraïs n'avaient pas laissé quelqu'un passer. On ne savait jamais. Meyack avança prudemment, essayant de retenir les divers couloirs du bâtiment. Se déplaçant de façon silencieuse, il s'amusa à mettre le dispositif des gardes à rudes épreuves et quand il fut enfin repéré, il aurait eu le temps d'entrer dans la salle de réunion et d'entamer un combat contre les visiteurs du pays du fer. Le jeune homme se laissa prendre et leur révéla son rôle. Les Samuraï semblaient déconcertés, leur dispositif avait échoué lamentablement. Meyack leur fit alors quelques remontrances, même si ce n'était pas son devoir. Maintenant il devait se diriger vers la salle de réunion afin de se tenir aux côtés du Mizukage. Elle n'avait pas besoin de lui pour se défendre, mais c'était la règle, chaque Kage qui venaient pouvait, s'il le souhaitait avoir deux gardes à ses côtés. Meyack retourna à l'entrée et pria l'un des Samuraï de le laisser entrer et celui-ci s'exécuta.

Une fois à l'intérieur de la salle, le jeune ninja remarqua une grande table afin de discuter des mesures à prendre. Le pays du Fer servait d'arbitre entre les nations ninjas qui ne se faisait en aucun cas confiance. Meyack regarda les autres invités, à la place du Kazekage se tenait un homme massif, il possédait une armure ressemblant à celle des Samouraï, deux katanas pendaient à sa taille et ses cheveux d'un noir jais laisser paraître un être puissant. Le second personnage était une jeune fille, elle occupait la place du Raikage, elle semblait jeune, très jeune par rapport à ses pairs, mais son chakra laissait entrevoir une autre réalité, elle était puissante, très puissante. Meyack passa derrière eux et se plaça aux côtés de son Kage. Il se pencha en direction de celle-ci et lui murmura tout bas.

-Rien à signaler Mizukage-sama. Si ce n'est que le dispositif de protection des Samouraï me parait un peu faible. Si vous souhaitez que je sorte et vous laisse avec les autres Kage, dites le moi.. Dans le cas contraire je resterai à vos côtés.

Le sommet des cinq Kage semblait commencer lentement. Il manquait toujours Konoha et Iwa à la table des négociations et leur absence commençait à être suspecte. Iwa avait plus de route que la plupart des villages, mais Konoha n'avait aucune excuse pour son retard. Meyack se plaça à côté du Kage et resta aussi droit qu'une statue, son regard se promenait de droite à gauche pour observer les différents protagonistes. Concentrant son chakra légèrement, le jeune homme commença à sonder les êtres de la salle, puis ceux à l'extérieur quand il ressenti une puissante énergie. Dehors, les choses commençaient à bouger, peut-être qu'un autre invité de marque arrivait, mais ça, ils devraient attendre pour le savoir et peut-être que quelque chose de plus intéressant arriverait dans cette salle.
Revenir en haut Aller en bas
Tsunade


Tsunade

Messages : 22

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeDim 19 Fév - 15:25

La journée venait tout juste de commencer au village de Konoha et je devais me préparais pour aller au sommet des kages. Evidemment, je devais partir assez tôt, vu que ce n'était pas la porte d'a cotés. Je regarder alors Shizune afin de savoir ce que je devais faire avant de partir.

"Vous devez donner les dernière missions, et surtout vous préparez, car nous devons bientôt partir pour ne pas arriver en retards."

Je soupirais alors légèrement avant de faire ce qu'elle venait de me dire, je devais impérativement finir ce que j'avais a faire, et surtout, demander au ninjas qui surveilles les portes d'accroître les surveillances. Une fois cela finit, je mis alors ma coiffe d'Hokage, et mes habits, pour ensuite prendre le chemin vers le pays du fer. Bien évidemment, j'avais demandé a shizune de me trouver deux ninjas pour m'accompagner, mais ils était presque tous en mission, sauf quelques un, bien évidemment. Je fis alors signe a Shizune de ce préparé, car nous allions partir bientôt. Une fois prête, et sortis de Konoha, mon périple commença alors, accompagné de deux ninjas, venu pour me protéger.

Cela faisais maintenant un jour que nous marchions, lorsqu'un horde de bandits nous encerclèrent. Je les regardaient alors un moment avant de soupirais et de donner un grand coup de pieds sur le sol, ce qui fit apparaître une fissure.

"Veillez déguerpir, nous devons passés."

Ils nous regardèrent alors une dernière fois avant de partir en courant, en laissant derrière eux des parchemins explosif. Nous les évitions alors assez facilement, avant de continuer notre route vers le Sommet des Kages.

Cela faisait maintenant deux jours que l'on marchait, et plus rien ne nous été arriver, aucun bandits, et aucun problème. Les paysages défilèrent alors, et au bout d'un certain moment, je vis enfin au loin la montagne en forme de tête de loup.

"Nous y sommes presque."

Et nous reprîmes notre route, avant d'arriver enfin à destination, avec en objectifs les trois montagnes coller. Lorsque j'arrivais enfin devant les portes, des gardes me demandèrent qui j'étais, alors je leur montra ma coiffe et il me laissèrent tout de suite passer, en ayant vu bien évidemment mon visage. Je vis alors une fois rentrer la porte ou il y avait d'inscris les symboles des 5 nations et finis enfin par y rentrer afin de voir les autres Kages qui était présent. J'allais alors me mettre a ma place, et m'y assoit calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Jecht Taylor


Jecht Taylor

Messages : 15

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeMar 21 Fév - 6:48

1er Jour de marche

La réunion était fin prêt je me devais d'informer mes chère confrère de la situation du monde shinobi, Iwa compter tous sur moi et sur mon garde du corps Shin natsume l'homme le plus fidèle qu'un Tsuchikage rêverai d'avoir. J'avais prit ma robe de Kage et mon chapeau pour cette réunion c'était le minimum à avoir je trouve pour cette réunion, la marche serai donc très longue pour ne pas prendre trop de retard je décidea alors de partir à l'aube avec shin pour que nous n'arrivions pas trop en retard. Nous commencions ainsi à traverser les montagne du pays de la terre où à plusieurs reprises je m'arreta en regardant la belle vu que nous offrez cette montagne, je me demandais à quoi ressemblez la raikage et le kazekage.. Je conaissais déjà la charmante mizukage et la belle Hokage mais des deux autres village "A" avait donc trouvé un sucesseur digne de le remplacer? Et gaara le fils du yondaime kazekage avait donc légué sa place? Tous ce passait à merveille en milieu de journée nous nous arretions pour reprendre des forces puis je regarda shi
Un instant et souria.

Shin un jour peut être sa sera à toi d'aller au sommet portant les habits que je porte.

Je soupira un instant et regarda le ciel, le zenith était à son plein.. Je me demandais bien si le vieux aurait supporter le voyage.. Heureusement pour lui qu'on l'est remplacer, son mal de dos ne pourrait être changer.. La vieillesse le peser plus que tout, il avait beau être un puissant ninja mais face à un adversaire de très haut niveau il se fatiguerai bien vite.. Je me releva regardant shin et lui fit signe de reprendre la route, nous continuons alors tentant de vite sortir des montagne, ce jour fut assez tranquille la marche.. C'était la seule chose que nous fesiont pendant tout ce jours la..

2ème Jour de marche

Nous étions enfin sortit des montagne nous n'avions que peu dormit.. Il faut dire que nous n'avions pas vraiment besoin de cela.. Shin pourrait éventuellement tenir le rythme c'est un jeune pleine de vie apres tout.. Pour aller plus vite jedécidea de partir dans un endroit où bon nombre de nukenin se trouver, malgré les conseils de shin pour éviter les dangers contre moi.. Je n'en fesait cas ma tête et partit pour ce raccourcit, là bas bon nombre de bandits et nukenin nous regardez ce fut d'habord des bandits qui venèrent nous attaquer je me chargea de la moitié des homme et le reste shin, de mon coté je me marrer un peu.. Car ce défouler fesait du bien, je n'avait point besoin de sortir ragnarok, ces bandits était vraiment faible un seul coup les assomer, je n'utiliser en aucun cas de chakra juste mon aptitude physique pour cela.. La suivante vague était des nukenin de rang A, pour cela je sortit ragnarok et deferla de mon chakra katon dessus puis donne un coud dévastateur sur le coter pour les anéantir, une fois que tous était abbatu je regarda shin qui en avait finit de son coté et lui annonca de reprendre la route, je fit disparaitre ragnarok et repris la route.. La nuit nous avions déja fait plus de la moitié du chemin, la route que nous avions prit nous avait donné un peu d'avance et de plus on à pu se défouler assez facilement.


Dernier Jour de marche

Nous étions arriver au pays du fer où la neige régnait sur ce belle endroit, mon corps resister au froid même étant avec peu d'habit sur moi.. Faut dire que cette endroit me rapelle beaucoup de souvenir. La première fois que je suis aller était pour m'entrainer à mieux maitriser le controle du chaud, mon corps pouvait plus facilement s'habituer à un changement climatique, la maitrise du yoton m'aidait beaucoup il faut dire, nous étions deux maitre en utilisation de Kekkai puissant j'avait enseigner à shin tout ce qui fallait savoir sur tout les kekkai existant. Nous étions proche nous commencions à voir les samourai du pays de fer, ces hommes sont des maitres en kenjutsu, je suis sure que shin pourrait beaucoup apprendre avec eux.. J'apperçut ensuite Mifune celui qui devait nous accueillir pour la réunion je souria et le regarda.

vous avez fait bonne route Tsuchikage-sama?

Je souria et le regarda un instant en m'étirant un peu.

bonjour mifune cela fait bien longtemps que l'on ne savait pas vu. Oui la route était longue mais à nous deux c'était du gateaux.

Je suiva ensuite mifune avec shin et entra au sommet des kage où shin partit dans une autre salle pendant que je rejoignit les autres Kages, je m'installa ensuite sur le siège et enleva le chapeau je regarda chaque Kage en les saluant puis regarda le kazekage

alors vous êtes celui qui à hériter de ce chèr Gaara? Ces un sacré homme celui-là. Tu te nomme donc hanzo ryozuke?

Je regarda ensuite à coter où se trouver une femme qui avait mit les pieds sur la table et devait se sentir à sont aise.

La Raikage.. Eh bien, A doit avoir une grande confiance en vous, vous pouvez être fier d'être l'héritage du Yondaime Raikage.

Puis mon regard vint vers mei et tsunade.

cela fesait un moment que nous nous étions pas vu Mei et Tsunade, votre beauté ne changera jamais.

J'avait fait le tour des table l'homme qui nous surveiller était à présent là. Le conseil pouvait donc enfin commencer je repris alors mon sérieux et regarda chaque Kage.

Merçi de vous êtes tous déplacé ici en ce lieu.. J'ai beaucoup de choses à vous dire.. L'heure est grave.. Vous devez être au courant que plusieur choses se sont produite en ce moment, des hommes tente de s'emparer des 9 bijuu, ces homme se font appellé Akatsuki, ont peut les reconnaitre avec leur long manteau et nuage rouge dessiné dessus.. Puis une autre nouvelle à était atterit à mes oreilles récement.. L'ancien nukenin de Konoha et l'assasin du yondaime Kazekage et le Sandaime hokage à était éliminer par le survivant de ce clan maudit.. Sasuke Uchiha.. À présent je veux votre avis la dessus.. Est ce que vous penser réèlement que sasuke représente une menace pour nous tous? Nous savons que son objectif et d'éliminer un certaine homme d'akatsuki d'apres nos information. Alors j'aimerait vos avis sur ces deux choses.

Un long silence ce fut pendant un instant.. Le monde shinobi pourrait-il changer pendant cette réunion..?







Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous



1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeMar 21 Fév - 12:33

Premier jour

J'avais eu le droit à une semaine de repos, enfin le Tsuchikage tenait que je me repose une semaine, ce que bien sûr je ne fis pas, bien sûr je ne fis aucune mission, mais je m'entraina sans relâche comme à mon habitude durant cette semaine. Je ne savais pas ne rien faire, je me devais de m'entrainer sans relâche jour après jour voir même nuit après nuit mais ceci n'est que mon habitude aussi, peut de personne arriveront à suivre ma cadence d'entrainement qui est faut l'avouer, surhumaine. En me levant, je reçu un faucon transportant un message du Tsuchikage me demandant de le rejoindre le plus vite possible au manoir, je me leva, pris mes trois épées que j'attacha à ma ceinture puis sortis de chez moi pour aller au manoir. Le Tsuchikage était là derrière son bureau quand j'entra et me tena debout vraiment droit, la tenue correcte aurait été que je m’agenouille mais ce n'avais pas que ça à faire, si je dois faire ça parce que quelqu'un me somme, il peut toujours aller se faire voir. Enfin bon, le Tsuchikage avait l'habitude et ne disait rien, il se contenta de me parler du sommet des Kages qui se déroulera dans trois jours au pays du fer. Il commença par me dire que j'allais être son garde du corps avec un autre anbu mais je refusa immédiatement cette proposition, c'est une question d'égo que je refuse tout autre coéquipier et je le refuserai toujours. Il commença ensuite à me tendre un masque ainsi qu'un uniforme d'Anbu, qui partit tout deux en lambeau immédiatement suite à mes coups d'épée, je refuse de porté ce genre d'accoutrement, c'est ridicule. Le Tsuchikage abandonna cette idée et nous sortons du village en direction du pays du fer.

Nous partons donc du village, sautant, courant en direction du pays du fer à travers les montages. On dit que la chaleur des déserts du pays du vent est étouffante à cause de la chaleur, mais le pays de la roche n'est pas à la traine sur ça aussi, dans les montagnes il peut très faire une chaleur épouvantable qu'un froid digne du pays de la neige, et aujourd'hui ce fut malheureusement le cas de la chaleur étouffante. Mais tout ceci ne me touchait pas, ayant le contrôle du Kekkai de la chaleur, les températures extérieur ne me font aucun effet, j'ai toujours chaud. Il pourrait faire 100° à l'extérieur qu'à l'intérieur de mon corps il pourrai y faire plus de 1000° ce qui me permet de ne pas craindre cette température, tout comme les grand froid, mon Kekkai me permet de me réchauffer si besoin. Le Tsuchikage s'arrêta un instant pour me dire qu'un jour ça serait peut être moi qui partirai au conseil avec la tenu de Kage qu'il avait prit avant de partir. Sans plus attendre je rétorqua.


- Je te l'ais déjà dis ! Je ne serais jamais Kage sale vieux ! Met toi bien ça dans ton crâne !

Pour n'importe qui, s'en prendre à un Kage de la sorte aurait pu être sa mise à mort, mais ce genre de discussion était monnaie courante entre le Tsuchikage et moi même, toujours des réponses claires et direct voir même méchante, mais on ne me surnomme pas "Le démon aux neuf épées" pour rien, et ce n'est pas uniquement à cause de mon style de combat mais aussi pour mon caractère de tout les jours. Le Tsuchikage soupira puis me fit signe de reprendre la route, comme si il tenait à me donné son statut lorsque le moment sera venu, vraiment pathétique tout ça, comme si moi j'étais fais pour devenir le Tsuchikage Godaime, une simple et vaste blague tout ça. Le reste de la journée ce passa sans aucun problème et nous sortons des montagnes.

Deuxième jour

Les montagnes étaient derrière nous maintenant, voilà une journée de marche intensif comme j'ai l'habitude de faire, par contre le Tsuchikage n'avait pas vraiment l'air de tenir le rythme sûrement la vieillesse qui se fait sentir. Mais il décida d'aller dans un endroit réputé pour être toujours peuplé de Nukenin plus ou moins dangereux, bien sûr je lui rappela qu'on avait pas le temps de s'amuser et qu'on devait se dépêcher, ça le fera mal si Iwa arrive en retard à la réunion des kages. Mais il ne fit qu'à sa tête et y alla quand même. Je restais en retrait le regardant se battre contre des nukenins à main nue, c'est vrai que malgré son âge, c'est un homme avec une force physique impressionnante, peu de personne peut le battre sur ça, surtout si il combine ça avec son épée. Des Nukenins m'encerclèrent et me fonça dessus, d'un simple mouvement je dégaina une de mes épées et passa à travers tout les ninjas leur perforant le ventre les laissant agonisé au sol, on n'a pas le temps de s'éterniser ici. Mais ceci n'était que du menu fretin, des nukenins plus expérimenté arrivèrent pour nous attaquer. Je dégaina un deuxième sabre que je porta à ma bouche et pris le troisième en main, même sans chakra je peux battre des non épéiste comme eux. En l'espace de quelque secondes, les nukenins que j'affrontais se retrouvèrent tous soit décapités soit le ventre à l'air complétement ouvert et trancher. Du coté du Tsuchikage c'était pas mieux, tout les ninjas qu'il a affronté avaient tous des marques de brûlure ou étaient écraser sous la force du Tsuchikage. Un vrai carnage de la part de la meilleur équipe de ninja d'Iwa. Nous reprenons notre route les laissant là en direction du sommet.

Troisième jour

On entra dans le pays du fer, et plus on y avançait plus la neige tombait et le froid aussi, heureusement que mon Kekkai me permet de supporter cette température même si je n'ai qu'un simple haut sur moi. Ce pays est vraiment beau, blanc, donnant un spectacle vraiment agréable pour l’œil. Des samouraïs nous accosta pour nous conduire jusqu'à l'endroit où se déroulera le sommet. Le Tsuchikage semblait bien connaitre le samouraï qui nous accueilli, un certain "Mifune", je les suivais sans rien dire. Le Tsuchikage partit dans la salle où les quatre Kages étaient déjà là, et voilà avec les conneries du Tsuchikage on était les dernier arrivés. Je monta dans la pièce au dessus où les gardes de chaque Kage était là, deux ninjas de Kumo, un ninja de Kiri, deux ninjas de Konoha et aucun ninja de Suna, pour un total de six ninjas présent ici, sans compter les Kages, et j'avais beau les analysés, hormis deux ou trois ninjas, ils n'avaient pas vraiment l'air d'être vraiment fort, rien de bien inquiétant à première vu. Je me plaça au dessus du Tsuchikage, m'accosta au bord afin de suivre la discussion et être prêt à bondir au moindre problème. Les Kages étaient tous différent, le Tsuchikage un homme grand, avec une grosse musculature, le Kazekage un homme tout de même impressionnant, la Mizukage une femme plein de mystère, l'Hokage une femme jeune qui dégage une aura bienveillante et la Raikage une femme qui dégage un caractère plutôt explosif disons. Cette réunion s'annonce pleine de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Hanzo Ryozuke


Hanzo Ryozuke

Messages : 561
Localisation : Suna

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeMar 21 Fév - 17:37

[Début du sommet]



Alors qu'il était assis sur l'un des sièges autour de la table en forme de "U",sa coiffe de Kazekage posé dessus juste devant lui,il regardait les derniers arrivants prendre place.
Alors que chacun regagnait sa place,le Tsuchikage vint à sa rencontre:


Alors vous êtes celui qui à hériter de ce cher Gaara? Ces un sacré homme celui-là. Tu te nomme donc hanzo ryozuke?

Il se contenta de lui répondre:

Oui,en effet,je suis Hanzo Ryozuke,Rokudaime Kazekage du village caché du vent
Je vois que vous êtes bien informé...


A présent le compte était bon,tout les dirigeants des villages cachés étaient présent,le sommet pouvait débuter...
Le modérateur de cette discussion,Mifune,chef du pays du fer prit la parole en premier:


Je serais votre modérateur,je m'appelle Mifûne.
A présent le sommet des cinq Kage peut commencer


Hanzo se redressa de sur son siège,se racla la gorge avant de prendre la parole avec une certaine assurance.

Je développerais ce que le Tsuchikage vient d'annoncer concernant cette organisation

Il tourna la tête à droite et à gauche pour regarder le visage de chacun des dirigeants des grandes nations avant de reprendre.

Je pense que vous avez tous entendu parlé de l'organisation criminelle qui se fait appelé Akatsuki.
Elle était restée dans l'ombre jusqu'à maintenant mais depuis plusieurs mois elle semble en être sorti et cause beaucoup de dégâts dans les villages.
Il y a plusieurs mois deux de leurs membres ont attaqué mon village,le village caché du vent.Ils sont parvenus à s'infiltrer en échappant à la défense mise en place pour protéger le village,l'un d'eux à même essayer de détruire le village avec ses techniques.Fort heureusement pour nous,le Kazekage en fonction à ce moment là,Sabakku no Gaara est intervenu à temps et à réussit à sauver le village d'une mort certaine.Un combat s'en ai suivit et les deux criminels sont parvenus à le capturer et à l'emmener dans leur repaire.
Leur véritable but n'était pas de détruire le village mais bel et bien de capturer le Kazekage.Ce n'était pas un Kazekage ordinaire,il était le jinchukiri de Ichibi.
Par chance nous sommes parvenu à sauver Gaara et à tuer un des ennemi avec le soutien de Konoha.


Il reprit son souffle et prit la parole de nouveau

Peu de temps après,un autre binôme de l'Akatsuki s'attaqua à des shinobis de Konoha avec le même objectif que les deux premiers,capturer le jinchukiri de Kyuubi.

Il s’avèrerait que cette organisation cherche à capturer tout les hôtes des démons à queue pour s'en procurer leur puissance,mais à cette heure nous ne savons pas dans quel but.
Il semblerait aussi qu'elle soit composée de Nukenins de rang S voire SS maitrisant pour la plupart d'entre eux des jutsus très puissant et inégalé jusqu'à maintenant.
Nous ignorons tout sur leur nombre à l'heure actuelle mais nous ne sommes pas sans savoir que ses membres proviennent de nos villages alors il serais bon de communiqué les informations les concernant pour qu'on puisse les neutraliser avant qu'il ne prenne trop de puissance...


Il s'arrêta là pour le moment,laissant le sujet sur Sasuke de coté pour le moment et la parole à un autre tout en attendant une éventuelle remarque sur ce qu'il venait de dire



_________________
1er Sommet des Kages 1329816387
Revenir en haut Aller en bas
Saeda Madalen


Saeda Madalen

Messages : 561
Age : 28
Localisation : Derrière toi ;)

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeJeu 23 Fév - 15:49

A peine la jeune Raikage blonde fut elle assise, que les deux grandes portes de la salle du conseil s’ouvrirent à nouveau. Une femme, de taille moyenne et aux longs cheveux bruns, entra, suivie de très près pour un autre homme brun. La jeune Kage n'accorda qu'un très rapide regard à cette femme, qui allait s’asseoir à la place réservée pour le Mizukage-sama; elle n'était pas franchement intéressée par les nouveaux venus. Ce qu'elle voulait elle, s'était que ce sommet commence enfin. Elle était quasiment persuadée que rien n'allait être décidé aujourd'hui; déjà, parce qu'elle n'avait aucune confiance en les autres Kages... D'une part, parce qu'elle estimait que c'était de la faute des autres Kages, si on en était là aujourd'hui. Oui, entièrement de leurs fautes...

Les portes s'ouvrirent à nouveau. Tandis que la Mizukage chassa son garde du corps, qui n'avait pas à être dans la salle de conseil, une femme blonde entra à nouveau. Tout comme pour sa prédécesseur, la jeune Raikage n'accorda qu'un bref regard à cette femme : la jeune blonde la connaissait de réputation, Tsunade. Elle était la cinquième Hokage du village caché de Konohagakure no Satô. Selon de nombreuses rumeurs, elle avait été particulièrement efficace durant la Deuxième Grande Guerre des Shinobis. Mais bon, ça remontait; cette guerre n'était plus d'actualité, depuis des lustres. L'Hokage était calme, ou du moins semblait l'être. Étrange. Saeda pensait que ce sommet serait comme un peu le procès de Konogakure no Satô... Mais, là n'était que le point de vue de la dernière Raikage. En tout cas, si Konogakure espérait ne pas avoir à se justifier, lors de ce sommet, il se trompait royalement. Les discussions risquaient d'être assez longue.

Les portes s'ouvrirent à nouveau : quatre personnes entrèrent, cette fois-ci. Une des personnes, suivit de près par deux autres, qui devaient être des gardes, s'assit à la place du modérateur du sommet; sans doute, le chef du Pays du Fer, Tetsu no Kuni. Ces trois individus restèrent silencieux, se contentant d’observer la salle assez calmement. En particulier le chef, assis au centre de ses deux gorilles. Une certaine autorité semblait de se dégager de sa personne, mais Saeda n'avait que faire de lui : il n'était là qu'en simple spectateur... Elle ne comptait pas se laisser dire, ce qu'elle avait à faire par une personne, qui était là pour "calmer" les Kages, en cas de soucis. Mais, tous les débats, discutés au cours de ce sommet, ne le concerneraient en rien.

L'autre personne devait, donc, être le Tsuchikage d'Iwagakure no Satô. Il était assez grand avec une musculature assez imposante. Était-il du genre plein de muscles mais sans cervelle ? Peut-être. Seule la suite de la réunion pourrait nous le dire. La jeune blonde ne savait pas grand chose sur cet homme, juste qu'il était le Yondaime de son village. Cela donnait raison à, au moins, une des rumeurs, circulant sur Iwagakure no Satô : les Tsuchikage restaient très longtemps au pouvoir, voire même trop longtemps. Le précédent, toujours selon les dires rapportés à la Godaime Raikage, semblait avoir près de quatre-vingts printemps, lorsqu'il aurait consenti à laisser sa place à un successeur.


??? : La Raikage... Et bien ! A doit avoir une grande confiance en vous. Vous pouvez être fière d'être l'héritière du Yondaime Raikage.


Cette parole tira de ses pensées la jeune Raikage. Elle semblait provenir du Tsuchikage-sama... La blonde se retint de lui rire à la figure : comment, dans une situation de telle tension, pouvait-il se permettre de faire des remarques de la sorte ? Elle trouvait cela très mal placé de sa part. Et, très franchement, ridicule à en pleurer. Pensait-il qu'en étant aimable avec tous la réunion se déroulerait sans souci ? Espérait-il faire bonne figure, sans qu'on puisse lui reprocher trop de choses ? Pensait-il que Iwagakure n'a rien à voir dans ce qui se produit, dans le monde shinobi, actuellement ? La situation était plus que risible, lorsque le Yondaime du village caché des roches fit des compliments, au Mizukage-sama et Hokage-sama... "Vos beautés ne changeront pas". Alors là, limite que Saeda ne se roule pas par terre. Elle en venait même à se demander, si ce sommet n'était pas une farce, et que tous soient là pour la pièger...


??? : Je serais votre modérateur, je m'appelle Mifûne. A présent, le sommet des cinq Kage peut commencer.


L'homme assis sur la table, à part de celle en U des Kages. L'homme entourait de ses deux gorilles. L'homme qui devait être le leader du Pays du Fer. A peine eut il dit cela, que le Tsuchikage entra dans le vif su sujet. Il énonça la menace Akatsuki et leur volonté : la prise des neuf créatures à chakra, les Bijuus. La blonde s'attendait à ce qu'il poursuive sur cette lancée... Mais, il vira le sujet vers une autre direction : Sasuke Uchiha. Là, Saeda se redressa sur sa chaise. Sasuke ? Ici, à ce sommet ? Pourquoi parler de lui ? Il n'était que le problème de Konoha, et le Tsuchikage voulait en faire une affaire internationale ? Certainement une blague...


- Hahahaha...


Cette fois-ci, elle ne put retenir son rire. Léger, mais auditif. Saeda commençait à trouver ce sommet ridicule, et comique. Certaines têtes s'étaient tournées vers elle; elle s'en fichait. Elle n'était pas là pour plaire aux autres Kages, mais pour son village, ses opinions, son devoir. Ce n'était pas les autres Kages qui l'empêcherait de faire, comme elle le veut elle. Elle n'avait aucune confiance, en qui que ce soit, dans cette salle. Sauf, Shii et Darui, toujours au-dessus d'elle. Elle mit sa tête en arrière pour les voir, et elle leur adressa un sourire confiant, pendant que le Kazekage commençait lui aussi à dire, ce qu'il avait à dire.

Lui, se fit plus descriptif. Il raconta les attaques d'Akatsuki : la première sur son village, et la deuxième sur celui de Konohagakure. Puis, il fit observer des détails inutiles : des choses que tout le monde dans cette salle savait, ou avait compris : des ninjas puissants, des nukenins, capture des Bijuus, etc.. C'était assez rébarbatif. On dirait un jeune professeur incompétent qui faisait la leçon à ses élèves. Mais là, les élèves avaient tous leurs propres opinions. C'est pourquoi Saeda fut estomaquée par ce qu'il demanda : "Il serait bon de communiquer les informations, les concernant, pour que l'on puisse les neutraliser, avant qu'ils ne prennent trop de puissance". Trop, c'était trop... Là, elle ne pouvait pas s'empêcher de lui rire au nez...


- Hahahahahahaha ! Non, mais vous êtes sérieux, Kazekage-sama ? Hahaha ! Partager nos informations ? C'est une blague ! Vous êtes vraiment très drôle !


La jeune blonde se leva, afin que toutes les autres personnes puissent la voir.


- Sachez que vous tous, ici présent, vous ne m'inspirez aucune confiance. Pour Kumogakure et moi-même, c'est de votre faute si nous en sommes dans cette situation aujourd'hui ! Vous ne semblez n'avoir rien fait ou agit pour arrêter les membres de cette organisation. De plus, ces ninjas surpuissants doivent venir de quelque part, non ? Or, à Kumo, nous avons une surveillance accrue sur tout nos nukenins, peu nombreux soi dit en passant... La conclusion ? Aucun ninja de Kumo n'a rejoint l'Akatsuki. Ils doivent donc venir d'ailleurs... Vous ne croyez pas ?


Saeda arborait un ton accusateur. Il était évident que, selon elle, c'était les villages des autres Kages, qui avaient entrainé les ninjas, qui étaient aujourd'hui, leurs ennemis.


- De plus, lorsque Tsuchikage-sama, nous parle de Sasuke Uchiha... Ha ! Je ne vois pas pourquoi ce sommet devrait débattre de cet individu ! Si le jeune Uchiha est en vie, c'est uniquement à cause de l'incompétence de Konohagakure et de son Hokage ! Oui, Tsunade-sama, c'est de vous que je parle. Selon de nombreuses sources, Konoha tarderait à rechercher et abattre ses nukenins, tout comme ce fut le cas avec Orochimaru. Et aujourd'hui ? C'est vos nukenins qui s'entretuent, car votre village n'a pas été fichu de tuer ses déserteurs, comme le veut la loi shinobi. C'est grâce à des incompétences pareilles que, nous devons faire face à des individus dangereux, comme Akatsuki ou Uchiha, aujourd'hui. Il y a peu, j'ai rencontré et quasiment tué l'héritier Uchiha. Pourquoi ne pas l'avoir achever, me demanderez-vous ? Parce que ce n'est pas à moi, et à Kumo, de faire les sales besognes des autres villages !


Elle continua d'observer tous les autres Kages, comme si elle les soumettait aux rayons X. Saeda n'avait plus envie de rire.


- Quand j'y repense, mon ancien maître m'a beaucoup parlé de la situation des villages, et ce qu'il savait sur eux. Oui, mon maître, A-sama et Yondaime Raikage de notre village, m'a appris de nombreuses choses. Notamment sur Iwagakure ou Kirigakure. D'après lui, et des sources sures, Akatsuki serait né sur les terres de Mizu no Kuni, le Pays de l'Eau. J'aimerais vraiment savoir ce que vous trouvez à y redire, Mizukage-sama ? Osez vous présenter devant nous, en signe de paix, alors que notre ennemi est originaire de chez vous... Quel culot ! Tout comme Iwagakure. Toujours selon mon très estimé ancien sensei, votre prédécesseur, le Sandaime Tsuchikage, aurait fait appel aux services d'Akatsuki, pour maintenir la paix à vos frontières, durant le désarmement après la Troisième Grande Guerre. Certes, Kumogakure n'a peut être pas suivi cette volonté de démilitarisation, mais nous au moins, nous avons la conscience tranquille, concernant cette organisation de malfrats ! Voilà pourquoi, je n'ai absolument aucune confiance en vous ! Ce sont vos erreurs, celles de vos prédécesseurs et de vos villages, qui sont responsables de notre situation actuelle. Je vous conseille donc, chers confrères, de veiller à corriger vos fautes, avant de venir parler de paix, et de comment anéantir ce groupuscule de déserteurs.


Saeda se rassit sur son siège, laissant ses homologues réfléchir à ce qu'elle venait de leur dire.


- Et, inutile de préciser que Kumogakure et moi-même, serons hostile à toute forme d'alliance ou d'entraides, avec qui que ce soit, tant que vous n'aurez pas corriger vos erreurs passées.

_________________
MA PRÉSENTATIONMES TECHNIQUES



1er Sommet des Kages 21113210



Revenir en haut Aller en bas
Mei Terumi


Mei Terumi

Messages : 136

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeVen 24 Fév - 1:56

Jusqu'ici Mei Terumi n'avait eu véritable confirmation de la raison qui réunissait les cinq nations. Avec l'intervention de ses différents collègues, elle commençait à cerner ce qui les inquiétait tous, Akatsuki, cette organisation dont on ne cessait de parler. Souvent, la peur est créé par l'homme lui-même, un individu qui n'a jamais entendu parler de la Lune Rouge ne tressaillirait pas, comme d'autres le feraient, au simple son de cette chimère shinobi. Elle avait entendu les différents Kages se présentaient, tous révélait un passé présent dans l'avenir, une sorte d'histoire dont ils souhaitaient se servir, certains pour la reproduire car elle était exemplaire selon eux, d'autres pour l'éviter. Ces hommes qui affichaient tous leur être et leur ego attristaient discrètement la Mizukage, pas d'antipathie, ne parlons pas de mépris, mais davantage une irrésistible envie de faire tomber les masques et les galimatias pour aller dans le fond des choses. Elle allait prendre parole quand soudainement, vive comme le symbole de son pays, Kumo, ou plutôt sa représentante, prit la parole.

Ce fut là un monologue rempli et débordant de pensées différentes, cette jeune fille, dont l'audace était admirable et la franchise, ou ce qui semblait l'être, l'était tout autant voire plus ; s'était fait comprendre d'une main de fer. Elle s'adressa avec une grande vigueur, voire naïveté je me le demandais, aux ombres que nous étions tous ici. Bien sur, il est toujours simple de pointer du doigt les autres, mais après tout, il fallait bien quelqu'un pour le faire. Ainsi cette éloquente et furieuse personne, s'adressa à Mei, à moi, me regardant droit dans les yeux avec un regard revêtant l'apparence du juge. Les accusations faites se basaient sur des rumeurs mais comment contredire ce qui court et se répand plus vite que la pluie et le brouillard. Il semblait que personne ne souhaitait prendre la parole, la Godaime se lança à son tour:


"Chers légitimes représentants des villages cachés,
Je tiens d'abord à souligner l'aspect de mon discours qui se trouvera rapidement dans la catégorie des conventionnels mais, comme vous le savez, Kiri est un village qui doit faire, ou plutôt refaire, ses preuves. Je vais me lancer dans un rapide récapitulatif des évènements et accusations en rapport avec le village de la brume. Pour répondre à la représentante de Kumo, il est vrai que ce que vous dites est ce que l'on dit. Pour m'exprimer plus clairement, les faits que vous venez d'exposer sont ceux que la majorité, dont je fais partie, sont aptes à vous répéter. Je sais, vous allez penser que je joue sur les mots ou la nuance, toutefois je tiens à rappeler avec tout le respect que je vous dois, Raikage, que nous ne savons que très peu de choses sur notre histoire. Il est affligeant pour moi de reconnaître que je connais l'histoire de mon village aussi bien que vous, c'est à dire relativement mal, et très certainement déformé à travers le filtre du bouche-à-oreille que subissent incontestablement les informations, pour la personne que je représente.

J'espère ne pas vous endormir par ces longues politesses que je m'inflige afin de vous prouver la bonne volonté de mon peuple, néanmoins ne nous égarons pas. Le village de la brume porte très bien son nom comme je l'ai plus ou moins montré, c'est un village, dont le pays, qui se trouve être une île, est refermé sur lui-même et où la relation à la communication est aussi opaque que ne l'est le brouillard. Pour reprendre vos dires, il est vrai que Yagura, que les esprits veillent sur lui, était un Mizukage dont la seule explication que nous avons déduit, et j'insiste sur le mot déduit, à la violence qu'il a si soudainement installé au cours de ses fonctions est celle d'avoir été contrôlé, manipulé, ou je ne sais quel maléfice, par l'Akatsuki.

Où cette organisation est elle naît? Je pense qu'il est inutile de vous rappeler que le règne de Yagura, connu dans notre village sous l'appellation de la brume ensanglantée, a provoqué une montée des désertions considérables, parmi celles que vous devez probablement connaître: Kisame Hoshigaki et Zabuza Momochi. Là où je veux en venir, c'est que les différentes désertions exécutées en cette période étaient devenues devenues légitimes, imaginez-vous notre village, un endroit où les étudiants devaient s'entretuer pour passer de gennin à chunnin, de chunnin à jonnin et ainsi de suite. Certaines familles de Kiri ont cru bon, et je soutiens leur choix encore aujourd'hui, de laisser cette tuerie dans leur dos. Depuis j'ai pris la direction de ce pays et j'ai mené une politique de rapatriement des populations fuyantes, malheureusement quand l'on fuit une île comme celle de Kiri il est compliqué de retrouver la trace dans les eaux, de ceux d'autrefois. Malgré cela, avec l'équipe d'oinins que j'ai installé, nous avons pu nous débarrasser des nombreux déserteurs devenus criminels mais certains demeurent introuvables et d'autres beaucoup trop puissants pour des oinins. Je pense aboutir à la fin de mes explications, il ne s'agit pas d'une simple justification mais d'une remise en contexte, Kiri à subi le règne d'un Kage particulièrement puissant dont nous supposons avoir été contrôlé par des forces étrangères à notre nation, ce règne à engendré un bouleversement économique dont nous essayons de nous relever comme nous le pouvons. Tout cela accompagné de désertions légitimes pour des questions de survie mais que notre gouvernement est incapable de contrôler tout simplement parce qu'il vient d'être créé bien après les faits énumérés. Je reconnais les faits mais je n'ai aucun pouvoirs sur eux, c'est ce que je souhaitais vous dire et je remercie la Raikage de m'avoir permis de m'exprimer et de clarifier auprès de tous la situation de Kiri. Après cette longue prise de parole, je m'apprête à l'achever sur une question.

Pourquoi voulez-vous que l'on s'unisse? Contre-quoi nous unissons-nous? Des guerres ont passé, auxquelles Kiri s'est souvent gardée du mieux qu'elle pouvait d'y participer - tout simplement parce que nous sommes une île, donc nos frontières sont délimitées par le littoral - et d'un jour à l'autre vous décidez de nous réunir pour former une alliance car les pays du sable et du feu répondent à des attaques régulières de déserteurs? Zabuza est mort depuis longtemps et j'en remercie les forces de Konoha, quant à Kisame il a été dernièrement aperçu en compagnie du déserteur et jinchuriki d'Iwa auquel il livrait combat. Je ne défendrai pas cet individu envers lequel j'éprouve une honte incommensurable et je laisse à vos soins le sort que vous déciderez à lui réserver. Sur ce je vous lègue le silence, pardonnez moi si vous m'avez trouvé longue et éloignée de la synthèse, merci de votre patience et de votre écoute.

Elle tint parole, elle éteignit sa voix restée calme, elle était prête à être contestée, ses mots n'étaient pas des dogmes, elle laissait à chacun la possibilité de soulever des questions ou de la reprendre là où elle aurait pu commettre une grave erreur ou de continuer la discussion pour en finir le plus rapidement possible.


_________________
Tais-toi Invité, sinon je te tue.

1er Sommet des Kages 505453meimin
Revenir en haut Aller en bas
Tsunade


Tsunade

Messages : 22

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeSam 25 Fév - 14:23

Je venais a peine d'arriver, que je remarquais immédiatement la Mizukage du village de Kiri, qui était comme toujours bien habillés, puis je tournais mon regards vers le Tsuchikage, puis sur la Raikage qui pour moi n'était autre qu'une personne que je ne pourrais sans doute pas apprécier, et effectivement , cela aller ce produire.

Et voila, le sommet commença alors, et j'écoutais attentivement ce que disais le Kazekage qui expliquait pourquoi on était réunis en ce jours. Bien évidemment, l'Akatsuki fit son apparitions dans la conversation, vu que c'était l'un des sujets que l'on doit absolument régler. Je savais toutefois que l'objectif était de capturer tout les Démons à queue. Je continuais alors de regarder le Kazekage, lorsque la jeune Raikage pris la paroles, et la je fus choqué en quelques sorte de ce qu'elle disait sur mon village, nan, mais pour qui elle se prenait, je devais cependant bien avouer qu'elle avait un grand courage pour dire tout ce qu'elle pensait. Je la regardais alors un moment, avant de tourner vers la Mizukage qui prenait maintenant la parole, je l'écoutais alors avec attention. elle expliquait très précisément son point de vue sur la chose, et j'acquis de la tête, d'accord avec elle sur quelques point. Une fois que celle-ci eut finit, je me levais a mon tour pour pouvoir prendre la parole, et ainsi défendre mon village contre les injures que nous avez lancé la Mizukage.

"Merci de nous avoir expliquer ce que vous pensez Mizukage-sama. Maintenant, a mon tour de défendre mon village contre les accusations de la Raikage ici présente. Je ne suis pas du tout d'accord sur le fait que ces de notre fautes que le jeune Sasuke est déserter le village. Tout d'abord, on est toujours a la recherche du jeune Uchiha, deuxièmement, les rumeur qui court sur Konoha et que pure invention, nous faisons tout notre possible pour retrouver les déserteurs, c'est pour cela que nous envoyons des ninjas a leur poursuite pour ensuite les tuer, ou les emprisonnaient.

Ensuite, je ne crois pas que vous chère Raikage Sama puisse insulter ainsi nos villages, car nous on fait de notre mieux pour arrêtait les déserteur. Ensuite, je ne suis Hokage que depuis très peut, et je peux vous dire que je fait de mon mieux pour continuer le travaille de l'ancien Hokage, paix à son âme. L'ancien Hokage était quelqu'un de juste et de bons, mais aussi l'un de mes sensei, et je sais qu'il a tout fait pour arriver a tuer Orochimaru, même qu'il a perdu la vie ainsi, alors je ne vous permet pas de critiquer mon village.

Pour ce qui est de l'Akatsuki, les ninjas de mon village on déjà tuer deux membres de cette organisations, même si nous avons eu des pertes. Ensuite, nous avons depuis quelque temps mis en place des missions de recherche pour pouvoir trouver ou il se cache, pour pouvoir après agir. Et pour finir, le jeune Naruto Uzumaki, l'hôte du renards a neuf queue et en très bonne compagnie qui seront le protéger, même si je suis persuader que celui-ci est capable de ce défendre tout seul. Désoler pour cette longue tirade, mais je ne pouvais laisser passer cet accusations."


Après cette longue tirade, je regarda légérement la Raikage avant de continuer de regarder les autres dirigeant des 4 autres Nations. Je ne savais pas si ils aller continuer, ou changeait de sujet, mais je souhaitez au moins que cet réunion ce finisse assez rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Jecht Taylor


Jecht Taylor

Messages : 15

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeVen 2 Mar - 13:58

J'écouter les dire de chaque kage, je regarder à peu près leur mental et leur façon de penser, en regardant le Kazekage je voyait quelqu'un de juste est bon, il est clair que cette homme était de confiance, je regardit ensuite la Raikage salir le nom du vieux, oser dire que Iwa à demander aide à Akatsuki? Mais où va t'elle chercher de telle ragot? Cette femme était bon pour dire les choses que certain ont fait mais quand est-il de ce quelle à fait de son alliance avec konoha pour posseder le dōjutsu du Byakugan? Ma foi je ne dirais rien, je ne suis point ici pour créer une guerre mais plutot une alliance avec les autres Kage ici présent. Je regarda la mizukage qui avait de très bon propos, ainsi que l'hokage la petite fille du Chef Senju, le ninja nommé le Dieu shinobi.. Un Grand homme. Je me leva et me mit dos à eux regardant shin en haut puis rigola et dégagea une peu du chakra de Son goku pour que tous le ressente.

je ne suis point ici pour que nous nous fesiont la guerre chacun, je suis ici car vous ne comprenez pas l'étendu du danger que le monde shinobi court.. Je Suis le représentant du village d'iwa.. Mais je parle aux nom de tous les Jinchuriki.. Lesbijuu ont beau être les plus grande force qui soit mais je sais plus de choses que vous ne pouvez savoir. Les démon à queue sont des être vivant comme vous et moi, mes il sont la volonté d'un homme qui à crée ce que nous sommes aubourdhui et ces donc notre devoir de Kage de proteger la volonté de cette homme, à présent si j'ai évoquer le nom de ce Sasuke ce n'est pas pour rien.. Vous savez peut être Hokage-sama que votre grand père à affronter un homme au nom de Madara uchiha? Il parraitrait que c'est un homme terrifiant.. Ce que vous ne savez pas c'est que mon Sensei Oonoki où le Sandaime Tsuchikage à déjà affronter cette homme, j'ai juste peur que ce jeune Uchiha finissent par être une menace pour nous si il obtiendrait la même puissance que Madara Uchiha.

Je cacha ensuite mon chakra de bijuu étant donné que la menace peut bien arriver au sommet des kage.




{hrpg=> desoler du maigre posrt mais j'ai vraiment peu d'inspiration en ce moment}
Revenir en haut Aller en bas
Hanzo Ryozuke


Hanzo Ryozuke

Messages : 561
Localisation : Suna

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitimeDim 4 Mar - 17:19

Après avoir écouté chacun des autres Kages prendre la parole et ce qu'ils avaient à dire,Hanzo reprit la parole son tour:

Je ne pense pas avoir compris l'intérêt de ce sommet...
Sommes nous là pour nous déclarer mutuellement une nouvelle grande guerre shinobis ?
Ce serait encore un bain de sang,des pertes économiques et humaines,personne n'y trouverait son compte,voyez ce que les précédentes ont donnés...
Je comprend votre colère Raikage-sama,mais dans toute cette histoire,même si aucun de vos shinobis n'ont rejoint l'Akatsuki vous n'êtes pas resté sans rien faire !
Comme vous l'avez vous même avouer votre pays n'a pas cessé sa démilitarisation comme il était convenu alors ne venez pas nous dire que vous êtes propre dans cette histoire.Alors oui certes Kiri pourrait être l'endroit où s'est formé l'organisation criminelle, Konoha à peut être rencontré des difficultés avec ces ninjas mais rappeler vous que ce village à été confronté à Oto et est encore en guerre contre celui à l'heure actuel à cause d'une manipulation d'Orochimaru.Iwa n'est peut être pas "propre" à cause des demandes qu'ils ont fait à l'Akatsuki pour protéger leurs frontières mais si tout le monde avait respecté les accords fait à la fin de la troisième grande guerre peut être n'aurait ils pas eu besoin d'employer cette manière.
Nous ignorons encore pas mal de chose sur l'Akatsuki à l'heure actuelle,nous savons qu'elle est composée de nukenin mais nous ignorons qu'elle est son but et qui tire les ficelles.
Nous avons plus besoin de nous entraider plutôt que de nous tirer dans les pattes et que cela engendre des hostilités entre nos villages.
Je suis sur que nous sommes capable de trouver un compromis qui mettra tout le monde d'accord et qui nous permettra de mettre l'Akatsuki hors d'état de nuire.

_________________
1er Sommet des Kages 1329816387
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





1er Sommet des Kages Vide
MessageSujet: Re: 1er Sommet des Kages   1er Sommet des Kages I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

1er Sommet des Kages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijûu no Sekkai :: Autres Endroits :: Tetsu no Kuni ~ Pays du Fer :: Sommet des Kages-