Choisissez votre camp et préparez vous à combattre.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
109 € 170 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 [Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saeda Madalen


Saeda Madalen

Messages : 561
Age : 28
Localisation : Derrière toi ;)

Fiche Ninja
Missions:
Inventaire:


[Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..." Vide
MessageSujet: [Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..."   [Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..." I_icon_minitimeDim 18 Déc - 12:57

Jour 1


Trop. C'était trop pour la jeune Saeda Madalen. Elle, la récemment nommée Godaime Raikage, ne supportait plus la comparaison avec ses prédécesseurs. Certes, elle n'avait pas la carrure de A-sama, ou de son père, mais quand même... Les gens doutaient d'elle car, selon eux, comme elle n'était qu'une simple jeune fille, elle n'avait aucune force physique. ce qui n'était pas le cas des anciens Maîtres Raikage. Pourquoi les gens mesuraient-ils tout par rapport à la force brute, dans ce village ? Il y avait d'excellents ninjas qui n'était pas capables de casser deux ou trois étages d'un coup ! Enfin... Tout ça à cause de la réunion d'hier.


Flashback


En effet, la veille lors de la réunion hebdomadaire, Saeda avait encore subi des railleries de la part de certains membres des hautes sphères de Kumogakure no Satô. Certaines lui avaient dit, de façon sous-entendu, qu'elle n'avait pas la carrure ni la force pour être Raikage. Et, comme d'habitude, Saeda n'avait pas su garder son calme, dans ces circonstances...


- Bien ! Vous trouvez que je suis nulle ?! Et bien, dans deux jours, j'aurais une force physique extrêmement élevée ! Vous verrez ! Maintenant... DEHORS !



Tandis que tout le monde sortait de son bureau, Saeda resta assise, yeux fermés, et se massant la tête. Elle n'aimait pas réellement perdre son sang-froid, mais, de temps à autre, elle avait vraiment du mal... Ce n'est qu'à ce moment-là qu'elle retrouva toutes ses facultés mentales : vu la bourde qu'elle venait de dire, comment pouvait-elle faire pour devenir quelqu'un de balèze ? C'était problématique. Mais bon, la jeune blonde se dit qu'elle n'aurait qu'à voir cela le lendemain matin....


Fin Flashback


Voilà ce qui s'était passé. Et, voilà pourquoi Saeda était dans les archives de Kumogakure no Satô, le lendemain matin, à la première heure. Il fallait qu'elle le fasse et elle y arriverait ! Ce ne devrait pas être trop dur, pour elle la Raikage. Si elle avait pu apprendre le Shoton, l'art de maîtriser le cristal, toute seule, ce n'est pas augmenté sa force physique qui devrait être trop contraignant.

Une fois dans la salle des archives, Saeda ne se fit pas prier : puisque tout le monde disait qu'elle n'avait pas la force des anciens Raikage, autant voir ce qu'ils avaient comme forces, eux. Elle récupère donc des parchemins sur A Yotuski, son ancien sensei et son prédécesseur en tant que Raikage. Lui, avait une force extraordinaire, pour preuve que la jeune Madalen l'avait déjà vu à l'oeuvre. Selon les parchemins, le Yondaime Raikage avait déjà de la force brute, grâce à son entraînement physique... Bon. Saeda était dépitée. Même si elle faisait ça, deux jours entiers, elle ne pourrait JAMAIS avoir les muscles de A... Surtout, que ça serait moche sur elle...

C'est là que, son regard fut attiré par une phrase, à la suite des explications sur la force du Raikage. "Toutefois, dans certaine situations, A Yotsuki concentrait son chakra dans son poing, pour augmenter radicalement sa force, à la manière de Tsunade, la Godaime Hokage". Ah ! Enfin une donnée intéressante... Concentrer son chakra dans son poing augmente radicalement sa force. Voilà la solution pour la jeune Raikage.

La jeune blonde récupéra tout les parchemins qui faisaient mention de cette technique. Elle décida que cette première journée serait dédiée à la théorie. Elle s'enferma dans ses appartements, et elle lut, travailla, imita les mouvements que les papiers énonçaient. Le lendemain serait dédié à la mise en pratique.



Jour 2


Le lendemain, Saeda était à l'aire d'entraînement numéro 3. Elle avait travailler toute la soirée. Elle n'avait donc qu'une simple et misérable journée pour le mettre en pratique cette technique, et la réussir. Habillé de sa tenue de combat, elle avait demandé à ce que, avant son arrivée, des grosses pierres soit placées partout. La zone d'entraînement ressemble maintenant à une sorte de mini montagne. Montagne prête pour la Raikage de Kumogakure no Satô.

Des heures durant, elle s'entraîna sans relâche. Toute la journée, elle se poussa à bout, comme on lui avait enseigné. Toujours se surpasser. Toujours être au-dessus de ses limites. Toujours êtres la meilleure. Toujours être une gagnante. Obtenant très peu de résultats durant la matinée, la jeune blonde décida de passer à la vitesse supérieure au cours de l'après-midi. Elle accéléra son rythme, s'écrasant encore et toujours les phalanges contre les rochers, qu'elle ne détruisait pas au premier coup.

Ses résultats étaient croissants dans la qualité, au fur et à mesure que le temps passé. Elle avait de moins en moins de mal maintenant, à briser les rochers. Oui, la jeune blonde commençaient à devenir une véritable machine de la force brute. Ses coups violents devenaient très destructeurs, au fur et à mesure. Elle commençait à jubilait en fin d'après-midi. Sa puissance brute avait augmenté. Son pari était donc réussi ! Il lui fallait plus que faire une démonstration le lendemain matin, pour clouer le bec de certaines personnes...



Jour 3


Le sourire était aux lèvres de Saeda. Elle jubilait, riait, exaltait intérieurement. Aujourd'hui, se tenait une autre réunion des hauts gradés de Kumogakure no Satô. Tous étaient là. Saeda arriva la dernière dans la salle de réunion, sans que le sourire ne la quitte. S'excusant de son retard, elle s'assit rapidement à sa place. Très rapidement, un homme qui d'ordinaire se moquait d'elle, lui demanda l'avancement de cette soi-disant force. Saeda, lui souriant, monta son poing en l'air, et l'abattit sur la table de réunion, qui se brisa en deux parties...


- Vous disiez ?


- Heu... Rien, rien...




THE END

_________________
MA PRÉSENTATIONMES TECHNIQUES



[Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..." 21113210



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous



[Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..." Vide
MessageSujet: Re: [Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..."   [Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..." I_icon_minitimeDim 18 Déc - 14:26

Technique validée
Revenir en haut Aller en bas
 

[Entraînement Technique de Rang A] "Je ne suis pas Wonder Woman..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Woman [DVDRiP]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijûu no Sekkai :: Les 5 Grandes Nations :: Kaminari no Kuni ~ Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Aires d'Entraînement-